Recherche dans le blog

Accueil

Transformer mon panier en devis Faire une demande de devis

Acides aminés et construction musculaire

Publié le : 28/12/2014 18:02:33
Catégories : Zone Nutrition et Matériel Rss feed

Acides aminés et construction musculaire

Acides aminés et construction musculaire

 

Les acides aminés sont présents dans le sang et toutes les structures fonctionnelles et bio-mécaniques de notre corps : tissus musculaire, hormones, viscères, peau, cheveux ....

Ces nutriments indispensables au développement et à la construction musculaire peuvent s'apparenter à de véritable blocs constructeurs de notre masse musculaire.

Les acides aminés sont de véritables piliers de vie et sont les éléments constitutifs des protéines (et du muscle), structure de base de tout organisme vivant.

Leur fonction essentielle pour une prise de masse de qualité n'est aujourd'hui plus à démontrer. Initialement reconnu pour aider à la reconstruction des fibres musculaires endommagées lors d'effort intense en musculation, de nombreuses études scientifiques indiquent clairement qu'ils agissent favorablement dans de nombreux processus physiologiques, et notamment :

  • La synthèse hormonale,

  • La préservation du glycogène musculaire

  • La diminution de la dégradation musculaire

  • L'augmentation de la masse maigre

  • La sécrétion de certaines hormones anabolisantes comme l'hormone de croissance,

  • La production d'énergie importante en période de décharge glucidique,

  • La combustion des graisses de réserve,

  • La récupération neuro-musculaire,

  • Le bon stimuli des impulsions nerveuses,

  • L'augmentation globale de la force musculaire.

Image associée

Rôle des acides aminés sur les tissus musculaires

Pour optimiser vos séances de musculation et permettre à votre organisme de rentrer dans une phase d'anabolisme musculaire (croissance), il faut prendre en compte la vitesse à laquelle vos muscles se développent.

Ce potentiel de croissance dépend du subtil équilibre entre la synthèse protéique et le destruction des tissus musculaires, qui doit être positif!

En effet, la synthèse des protéines doit être supérieur à leur destruction, ce qui n'a rien de surprenant mais pas toujours facile à obtenir pour une personne qui se consacre pleinement et entièrement à soulever de la fonte!

Pour y parvenir et mettre toutes les chances de votre côté, assurez-vous de consommer la bonne quantité de protéines, d'hydrates de carbone et bien évidemment d'acides aminés.

Le complexe mécanisme physiologique menant à l'hypertrophie musculaire se met en place lorsque les cellules musculaires génèrent la force requise pour réaliser le mouvement avec le poids souhaité.

Pour produire la force nécessaire à l'exécution correcte du mouvement, les cellulaires musculaires sont frictionnées et donc abîmées.

Cette phase de surcharge progessive correspond au moment ou le corps ordonne aux muscles d'effectuer un exercice plus intense ou plus dur pour effectuer par exemple un développer couché avec une charge plus conséquente ; les cellules abîmés sont donc remplacées par d'autres cellules plus fortes.

Il est donc indispensable pour un fonctionnement optimal du corps, pré-requis indispensable à la reconstruction musculaire, d'ingérer la quantité suffisante de nutriments et d'acides aminés.

Acides aminés essentiels et non essentiels

Les acides aminés sont regroupés en trois groupes différents : les acides aminés essentiels, semi-essentiels et non essentiels.

On connait 20 acides aminés, connus aussi comme les acides aminés de base.

Neuf acides aminés sont dits essentiels à l’être humain, car l’organisme ne peut pas les synthétiser ou du moins ils sont synthétisés à une vitesse insuffisante. Ils doivent donc être fournis à l'organisme par le biais de l'alimentation ou d'une supplémentation, condition nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme.

Les 9 acides aminés essentiels sont l’isoleucine, la leucine, la lysine, la méthionine, la phentylalanine, la thréonine, le tryptophane et la valine.

On distingue 2 acides aminés semi-essentiels, ce sont l’arginine et l’histidine. Dans certains cas, ils devront être assimilés au travers de l’alimentation.

Les dix acides aminés non-essentiels sont synthétisés par l’organisme lui-même. Il s’agit là de l’alanine, l’asparagine, l’acide asparaginique, la cystéine, la glutamine, les acides glutamiques, la glycine, la proline, la serine et la tyrosine.

Une fois dans l'organisme, l'acide aminé servira à produire des protéines, des lipoprotéines ou encore des protéines sanguine. L'organisme utilisera les acides aminés présents dans le flux sanguin durant les processus de catabolisme (dégradation musculaire), de synthèse protéique ou en regard à la fonction définie qu'elle joue dans l'organisme.

Fenêtre métabolique et acides aminés

L'organisme a besoin de quantités conséquentes d'hydrate de carbone et de bonnes graisses pour un fonctionnement optimum des fonctions vitales et métaboliques.

Si ces substrats énergétiques viennent à manquer ou ne sont pas apporter en quantité adéquate, l'organisme puise alors dans les protéines présentes dans le système lymphatique pour assurer un bon fonctionnement des principales fonctions vitales (respiration, circulation, digestion), au détriment de votre masse musculaire.

Le moment le plus important pour une supplémentation de qualité en acides aminés est juste après la fin de la séance. Cette période crucial est plus connue sous le nom de fenêtre métabolique. L'organisme accélère alors ses systèmes physiologiques pour "réparer" rapidement les muscles endommagés par l'entraînement et récupérer rapidement les substrats énergétiques perdus au cours de l'effort intense.

Ce potentiel d'accélération des systèmes menant à la construction musculaire dure plus ou moins 90 minutes, après quoi tout redevient normal!

Le problème est que l'ingestion par l'alimentation d'un plat riche en protéines requiert une digestion trop longue (2 à 3 heures) pour décomposer les protéines et conduire les acides aminés dans le flux sanguin pour que les cellules musculaires les utilisent.

Un supplément d'acides aminés sous forme libre comme le BCAA Mega Caps 1100 et le BCAA Xplode Powder d'Olimp Sport Nutrition permettent d'atteindre le flux sanguin en une quinzaine de minutes, car ils ne sont pas unis chimiquement à d'autres composés, permettant ainsi une absorption directe qui empêche le catabolisme musculaire.

De plus, de nombreuses études sérieuses montrent que l'ingestion d'acides aminés essentiels multipliait par 4 la synthèse des protéines et que leur consommation juste après l'entraînement augmentait la synthèse protéique de plus de 200%.

Concernant l'apport d'acides aminés essentiels avant la séance, ils doivent représenter 15 à 20% de votre poids corporel. En respectant cette supplémentation en pré et post entraînement vous permettrez à votre corps de se tenir éloigné du mieux possible du catabolisme musculaire.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)