Recherche dans le blog

Accueil

Transformer mon panier en devis Faire une demande de devis

Attitude mentale et musculation

Publié le : 08/06/2015 16:53:28
Catégories : Zone Entraînement Musculation Rss feed

Attitude mentale et musculation

Attitude mentale et musculation

On entend parfois dire que la pratique de la musculation est une véritable école de la vie, au même titre que de nombreux autres sports.  Cette réflexion, si elle concerne par exemple les arts martiaux ou le rugby, sera rarement mise en doute. Par contre, affirmer que bâtir un corps musclé et sec agit positivement sur le mental peut faire sourire les bien-pensants qui s’imaginent que plus on travaille son corps moins on travaille sa tête.

Nous verrons dans cet article ce qu’apporte la pratique de la musculation au niveau du développement personnel ainsi que l’attitude à adopter pour progresser.

Résultat de recherche d'images pour

La patience

Certaines personnes n’ayant jamais franchi la porte d’une salle de sports s’imaginent que l’on peut obtenir le physique d’un champion de body building en quelques années et même quelques mois. En effet, il est évident que les muscles gonflent et deviennent secs très vite et sans efforts  à coups de poudre protéinée et de pilules!

Trêve de plaisanterie, les pratiquants confirmés savent que les premiers mois d’entraînement donnent des résultats rapides mais pas toujours esthétiques et qu’ils sont suivis par des périodes de stagnation qui ne seront surmontées que par des recherches d’informations sur le sujet et une opiniâtreté sans faille. Les impatients ne font en général pas long feu à la salle.

La concentration

Si un coureur à pieds ou un cycliste peut discuter lors de sa sortie longue, il n’en est pas de même pour tous les sports. Imaginez un sprinter en train de regarder les filles dans les gradins pendant son 100 mètres. Pensez-vous que sa performance sera exceptionnelle ?

La musculation n’est pas un sport d’endurance, il s’agit d’efforts courts et très intenses qui nécessitent une concentration extrême. Un manque de concentration mène  à une baisse de l’intensité, donc de la progression et à une technique incorrecte, donc à la blessure!

La persévérance

La progression en musculation n’est jamais constante, les périodes de stagnation sont parfois longues et décourageantes. Il faut pour les surmonter faire preuve d’inventivité dans l’entraînement et savoir adapter sa diète.

L’envie de rester à la maison ou de sortir au pub plutôt que de se rendre à la salle est fréquente. C’est dans ces moments là que l’on doit faire preuve de persévérance.

La motivation

Même si vos objectifs sont modestes, la pratique de la musculation demande des sacrifices que la plupart des gens ne sont pas près à faire. Il faut quelques mois aux nouveaux pratiquants pour s’apercevoir de cela. Ne voyant pas les résultats arriver, ils se disent simplement : « ça ne marche pas sur moi » sans même se demander s’ils ont fait ce qu’il faut pour avoir des résultats.

Il faut une motivation sans faille pour ne pas abandonner.

L’envie de s’instruire toujours plus

Lorsque vous soumettez votre corps à un certain régime et à un certain entraînement, il s’adapte et donc se transforme. Une fois adapté, si vous ne faites pas progresser les deux paramètres ci-dessus, votre corps n’évoluera plus.

Il faut donc s’instruire et faire des recherches sur les techniques d’entraînement et la diététique pour progresser. En musculation on n’a jamais fini d’apprendre et l’on doit tirer des apprentissages de chaque séance que l’on réalise.

La créativité

En musculation vous êtes votre propre entraîneur. Le prof de la salle vous apprend les mouvements de base, vous remet un programme bateau que vous devrez faire évoluer en fonction de vos buts et de votre progression. Il en est de même pour la diététique. Cela n’est pas possible sans intelligence.

La capacité à s’adapter

La pratique d’un sport comme la musculation, avec les sacrifices qu’elle implique,  n’est pas forcément compatible avec une vie personnelle, professionnelle et sociale. C’est pourquoi il est nécessaire de savoir s’organiser de façon à ne pas passer à coté des choses essentielles.

Cette liste de qualités nécessaires lorsque l’on souhaite pratiquer sérieusement la musculation n’est pas exhaustive mais elle montre bien que le pratiquant n’est pas du tout l’être que les personnes sédentaires s’imaginent en général.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)