Recherche dans le blog

Accueil

Transformer mon panier en devis Faire une demande de devis

5 conseils pour réussir une prise de masse

Publié le : 06/11/2019 07:37:53
Catégories : Zone Entraînement Musculation Rss feed

5 conseils pour réussir une prise de masse

5 conseils pour réussir une prise de masse

Règle n°1 : pour prendre de la masse musculaire, il faut inévitablement prendre de la graisse

N'envisagez pas la possibilité d'augmenter votre masse musculaire tout en brûlant les graisses en même temps. En effet, cette dualité d'actions est très difficile en regard aux nombreux facteurs que vous devez maîtriser à la perfection et ce, quelle que soit votre constitution ! La tâche est impossible pour beaucoup.

Même si cela était réalisable, la croissance musculaire dans de telles conditions est très lente. L'augmentation de la masse musculaire est un processus déjà très lent en soit, alors pourquoi chercher à se mettre des bâtons dans les roues et la ralentir encore plus? Uniquement pour éviter de perdre votre troisième rangée de muscles abdominaux?

Gardons bien en tête, que d'avoir des abdos sculptés, secs et bien découpés sans masse musculaire importante sur le corps est aussi inesthétique que le corps d'un coureur de marathon anorexique.

Par cela, je ne veux pas dire que vous devez manger ce que vous voulez et en quantité disproportionné, bien évidemment. Personne n'aime les physiques de type "cochon", gras et aucun d'entre vous n'a pour objectif de faire du gras sans muscle, nous sommes bien d'accord !

Au contraire, axé plutôt votre objectif sur un concept de prise de masse contrôlée (masse propre), car il vous permet d'ajouter des kilos de muscles, de rester relativement défini en cours de route et d'éviter d'endommager votre métabolisme.

Si vous êtes sec et incapable de prendre du poids, peu importe ce que vous mangez, vous n'avez qu'une option: manger, manger et encore manger jusqu'à l'épuisement. Minimum 6 repas par jour. Alors effectivement, c'est ennuyeux et ce n'est pas drôle du tout. Mais si vous voulez avoir le corps d'un dieu grec, manger doit devenir un travail et une habitude pour vous...comme celle d'aller a la salle.

Je ne parle pas de manger du riz, du poulet et du brocoli à chaque repas. Vous n'irez nulle part comme ça. Vous devez manger des aliments riches en calories et en nutriments essentiels constitutifs de muscles de qualité. La beauté de l'ectomorphe est que vous pouvez vous en sortir en mangeant assez "sale". Vous pouvez vous offrir de temps en temps des pizzas, des frites et une promenade chez McDonalds.

Si vous avez tendance à vous faire très facilement du gras en regard à votre métabolisme un peu lent, alors le riz, le poulet et le brocoli sont parfaits pour vous. En un mot, vous devez manger "propre" et éviter autant que possible la junk food, car votre métabolisme ne vous le pardonnera pas !

Règle n°2 : Utilisez des pommades anti-inflammatoires pour soulager les douleurs musculaires et articulaires

Ce type de pommade change la vie de tout passionné de fitness. Voici pourquoi: appliquez une partie de votre pommade anti-inflammatoire sur le muscle ou l'articulation douloureuse et le tour est joué, vous vous sentirez immédiatement soulagé. 

Ne confondez pas ce genre de pommade aux actions réelles avec des patchs anti-inflammatoires vendus au supermarché de quartier.

De nombreuses pommades analgésiques contenant des herbes naturelles possèdent de fortes propriétés musculaires anti-inflammatoires. Une multitude de tenditines peuvent être soulagées grâce à ces propriétés et vous aurez l’impression de ne jamais vous être entraîné durement la veille.

Manger lentement et rester mince pour toujours

Règle n°3 : Manger lentement et rester mince pour toujours

Si vous faîtes preuve d'observation, vous remarquerez qu'une majorité de personnes minces ont comme principe hygiéniste de manger très lentement. Ils ne se "bâfrent" jamais de nourriture comme si on allait leur voler, mais prennent leur temps comme si ils étaient tout simplement en vacances.

Certaines recherches scientifiques montrent que le corps reçoit le stimulus de la satiété environ 25 minutes après le premier repas. En mangeant lentement, vous vous sentez rassasié quelle que soit la quantité de nourriture que vous mangez; et ceci, est le secret pour garder le 6pack toute l'année.

Règle n°4 : Inspirez-vous de mentor et d'exemple à suivre

De nombreuses réussites physiques reposent sur la chance qu'ont eu certains de rencontrer des athlètes et des entraîneurs professionnels qui les ont aidés et suivis sur leur chemin. En effet, il leur aurait été difficile d'arriver ou ils en sont sans l’énorme expérience et les secrets du métier acquis par les mentors qui leur ont servis de véritable guide.

Le problème est que vous avez le choix entre deux options: 1) vous pouvez parcourir ce chemin sombre de votre propre chef et après des essais coûteux, vous espérez enfin être sur la bonne voie, ou ... 2) suivre les traces d'un mentor qui est déjà arrivé là où vous voudriez arriver et il a déjà le physique que vous aimeriez avoir.

Je ne sais pas pour vous, mais je préférerais suivre le chemin d'une personne connaissant déjà la route. Vous l'aurez compris, une route déjà parcourue est beaucoup plus courte, moins chère et plus satisfaisante. 

La plupart des programmes de musculation que vous trouvez autour de vous ne fonctionnent pas car ils sont trop généraux et ne vous conviennent pas, ou ils fonctionnent dans une certaine mesure mais suffisamment.

Pour obtenir les meilleurs résultats et atteindre le corps que vous souhaitez, vous avez besoin d'un mentor pour vous guider et vous proposer un programme de nutrition et d'entraînement personnalisé. C'est le meilleur investissement que vous puissiez faire. Même les meilleurs suppléments du marché ne peuvent vous donner le succès et la satisfaction d'un mentor.

Règle n°5 : Poids lourds + poids légers ensemble, jamais un seul parmi les deux

C'est une pratique habituelle pour les débutants d'alterner les cycles de force et de masse. Chacune de celles-ci est caractérisée par différentes bandes de répétitions et choix de poids. Dans un article précédent, j'ai abordé le sujet de l'hypertrophie musculaire liée aux différents types et dynamiques de la musculation.

Mais le problème est le suivant: si vous vous entraînez avec de faibles charges et une gamme de répétitions élevée - vous recrutez et développez principalement les fibres musculaires de type 1 (contraction lente) qui développent peu de force mais sont endurantes - vos muscles vont gonfler principalement avec des fluides et vous aurez l’air doux comme un ballon d’eau chaude ou plutôt ... tiède:)

Par contre, si vous travaillez avec des poids très lourds pour un faible nombre de répétitions, vos muscles deviendront plus forts et plus denses, mais pas nécessairement plus gros. 

Chaque mode d'entraînement lié à différentes bandes de répétitions fait travailler les fibres musculaires différemment. Lorsque vous passez d'un cycle à l'autre, vous négligez l'un des deux aspects; l'hypertrophie n'est donc pas complète.

La solution consiste à inclure les deux types d’entraînement dans votre programme afin de développer simultanément la force et la taille du muscle, ce qui donne un aspect musculaire mature (dense et volumineux).

Cet aspect est ce qui distingue un programme de base complet qui permet d'ajouter plusieurs kilos de muscles en 6 mois de tout autre programme traditionnel plus ou moins discutable au niveau des résultats.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)